asecos Catalogue général - Travailler en sécurité avec des matiéres dangereuses

277 La classification et l'étiquetage de ces substances, ainsi que les propriétés de certains acides et solutions alcalines, sont présentés dans le graphique suivant : Exigences en matière de stockage Les entrepôts sont des bâtiments, des zones ou des locaux dans des bâtiments ou des zones en plein air qui répondent à des exigences particulières pour la protection des employés et d'autres personnes et qui sont destinés à contenir des substances dangereuses pour le stockage. Cela inclut également les conteneurs ou les armoires. En règle générale, des bacs de rétention doivent être prévus afin de protéger l'environnement. Le stockage d'acides et de solutions alcalines peut donc avoir lieu dans un entrepôt ou un conteneur de substances dangereuses. Il faut impérativement tenir compte de la hauteur de préhension, afin qu'il n'y ait pas de danger supplémentaire pour les employés lors du prélèvement. Quantités stockées <1 000 kg Si seuls des acides ou des solutions alcalines n'ayant pas d'autres propriétés dangereuses sont stockés et qu'aucun danger particulier n'a été constaté à la suite de l'évaluation des risques, par exemple d'éventuelles réactions dangereuses entre eux, il n'est pas nécessaire de disposer d'un entrepôt dédié séparément jusqu'à une quantité de 1 000 kg. Dans ce cas, les acides et les solutions alcalines peuvent être stockés dans d'autres pièces, y compris les espaces de travail. Les obligations fondamentales d'un stockage sûr doivent être respectées. Il est conseillé de stocker les acides et les solutions alcalines séparément. Quantités stockées > 1 000 kg Un stockage de plus de 1 000 kg d'acides et de solutions alcalines n'est pas autorisé en dehors d'un entrepôt. Les mesures de protection structurelles et organisationnelles d'un entrepôt de substances dangereuses doivent être respectées. Récipients de stockage Pour les acides courants, des récipients en plastique spécifique peuvent être utilisés. Les récipients en métal léger, acier inoxydable courant, ne conviennent pas. Les solutions alcalines, telles que la soude caustique, ne doivent pas être stockées dans des récipients en zinc ou en aluminium. Stockage groupé Sauf si d'autres propriétés doivent être considérées comme étant prioritaires, les acides et les solutions alcalines relèvent formellement de la classe de stockage 8 A (s'ils sont inflammables, par exemple les acides organiques) ou 8 B (s'ils ne sont pas inflammables, par exemple les acides minéraux). Si des acides et des solutions alcalines doivent être stockés ensemble avec d'autres substances dangereuses, les prescriptions doivent être respectées à partir d'une quantité totale de 400 kg (maximum 200 kg par classe de stockage). Les acides et les solutions alcalines peuvent être stockés sans restriction avec ››› des aérosols (LGK 2 B), ››› des liquides et des matières solides inflammables (LGK 3 ou 4.1 B), ››› des substances à toxicité aiguë ou chronique (LGK 6.1 A, B, C ou D), ››› des matières solides et liquides sans autre attribution LGK (LGK 10, 11, 12 ou 13). En outre, les acides et les solutions alcalines incombustibles peuvent être stockés ensemble avec des gaz (LGK 2 A) et des substances oxydantes (LGK 5.1 B). Les acides et les solutions alcalines inflammables peuvent être stockés ensemble sans restriction avec des substances oxydantes jusqu'à 1 000 kg. D'autres substances dangereuses peuvent être stockées en quantités jusqu'à 200 kg ou selon l'évaluation des risques. Pictogramme Classe de risques Catégorie de risques Terme d'avertissement Phrase H Effet corrosif/irritant sur la peau Catégorie 1A, 1B, 1C Danger H 314 Lésions oculaires graves/irritation oculaire Catégorie 1 Danger H 318 Corrosif pour les métaux Catégorie 1 Attention H 290 Effet corrosif/irritant sur la peau Catégorie 2 Attention H 315 Lésions oculaires graves/irritation oculaire Catégorie 2 Attention H 319 Tous les acides concentrés, tels que l'acide fluorhydrique, l'acide sulfurique, l'acide nitrique, l'acide chlorhydrique et l'acide phosphorique, ainsi que l'acide formique et l'acide acétique, sont corrosifs. Selon le règlement CLP, les acides et les solutions alcalines à 5 % doivent déjà être étiquetés avec le pictogramme GHS05 « Effet corrosif ». Les acides et les solutions alcalines se distinguent en outre par d'autres propriétés dangereuses, telles que la toxicité aiguë ou la toxicité spécifique pour les organes, par exemple l'acide fluorhydrique avec les pictogrammes : Il est fait référence au danger particulier que représente l'acide fluorhydrique (effet corrosif, toxique, systémique). et

RkJQdWJsaXNoZXIy NzIzNDY=